Et pourquoi pas une Williams en 2014 ?

Williams, avant tout un homme passionné de sport automobile, Sir Franck Williams a débuté dans un baquet, puis c’est rapidement rendu compte que ça place été de l’autre côté de la piste, dans le management d’un team et c’est ainsi qu’en 1966 il fonde  Frank Williams Racing Cars Ltd.

Par la suite l’écurie démarre en F1, mais ce début n’est pas grandiose, pour finalement arriver à une revente de 60% de ses parts de la société en 76 et une revente totale en 77, Williams Racing devient Walter Wolf Racing.

A partir de ce moment Sir Franck Williams démissionne pour créer une nouvelle écurie grâce à l’argent de la vente et fondent donc Williams Engineering. L’équipe williams redevient par la même occasion un constructeur.

La rencontre Williams – Renault !

C’est en 1989 que l’association entre les deux constructeurs prend forme et permet ainsi de créer une voiture compétitive et performante, faisant la meilleure voiture engagée durant plus de 5 ans.Hors compétition Williams et Renault continue leur partenariat. En 1993 pour obtenir une homologation rallye que les constructeurs vont faire naître la mythique Renault Clio Williams.
Cette version sportive de la petite Clio vient étayer la gamme des GTI. Grâce à son 2.0 16V elle entre dans la catégorie des bombinettes et ne passe pas inaperçue avec ses 150ch. Suite au succès en F1 et pour rentrer en rallye, la commercialisation de la Clio devait atteindre le minimum de 2500 exemplaires, chose réalisée puisque c’est sur une base de 5000 exemplaires que se lancent Renault et Williams.
Au final de par ses performances, son look résolument Racing (peinture bleu nuit du plus bel effet, jante Speedline Or, sièges semi baquets, manomètres à fond bleu), ses équipements (frein avant à disque et ventilé, pneus sport, huile compétition,…) cette voiture rencontrera un succès phénoménal et sera produite à 12 000 exemplaires environs.

Le retour des GTI !

C’est donc sans réelle surprise que de nouvelles rumeurs circulent suite au lancement de la nouvelle Clio, et de sa version sportive la Clio RS. En effet personne n’est sans savoir que Peugeot a fait son retour dans la catégorie des GTI à la française avec sa nouvelle 208 GTI présentée il y’a peu. Alors pourquoi ne pas voir Renault contrecarrer ses plans en s’associant de nouveau à la célèbre firme Williams ?? C’est bien ce qui ce dit actuellement, une Clio 4 Williams serait donc en préparation et pourrait pointer le bout de son pare-choc  d’ici 2013 avant une commercialisation pour 2014.
Alors quelle motorisation pour cette future sportive ? La belle abandonnerai t elle les coutumes de son ainée ? A savoir passage d’un bloc 1.6 au 2.0,  pour rester dans la même configuration que la nouvelle RS, ou verra-t-on un bloc 2.0T ?

On attend vos avis sur la question, et on ne manquera pas de vous faire part de l’avancé du projet!

BaniereWeb_OrecaStore

Vincent

Auteur Vincent

Passionné et baigné dans le sport automobile depuis petit, je suis plus tourné vers le rallye et les sensations qu’il procure. J’adore la mécanique et tout ce qui peut se bidouiller, et mes voitures favorites sont les petites bobinettes françaises…. Ha l’époque des GTI…… : 205 GTI, 106 S16, 205 T16, Clio II RS, Saxo VTS. Mais dans la gamme au dessus rien n’égalera jamais une Ferrari ;) !

    Laisser un commentaire