Retour sur les 12 heures de Sebring

Du 18 au 21 mars 2015, avait lieu la deuxième manche du Championnat Américain d’Endurance, le Tudor USCC. Revenons sur la 62ème édition de cette course de légende…

Corvette s’est imposée

C’est la Corvette DP n°5 du Team Action Express Racing pilotée par les brésilien Joao Barbosa et Christian Fittipaldi et le français Sébastien Bourdais, qui a remporté la course. La voiture a terminé l’épreuve avec un tour d’avance sur sa première concurrente et a bouclé le parcours en 340 tours et 12h01min et 40 secondes avec 14 arrêts au stand

Victoire de la Corvette

Durant cette épreuve, c’est Sebastien Bourdais, le pilote français qui a été le plus rapide de l’équipage.
C’est une victoire historique pour Chevrolet puisque c’est sa première victoire à Sebring depuis 1965 !
Pour couronner le tout, c’est également une Corvette, du Team Wayne Taylor Racing qui s’est imposée à la deuxième place du podium.
L’équipage du Chip Ganassi Racing qui se classait en troisième position avec la Ford Riley DP.

La Corvette s’est aussi imposée dans la catégorie GTLM. Les Porsches d’usine étaient en tête lorsque les deux 911 ont eu tour à tour des problèmes de pneus pour l’une et de boite de vitesse pour l’autre ; laissant toute place à la Corvette.
Cette dernière s’est donc classée première juste devant la Ferrari 458 du Rizi Competizione et la Porsche du team Falken.

Des concurrents de taille

Au départ de l’épreuve, la victoire pour la Corvette n’était pas assurée. C’est grâce à sa fiabilité et sa grande qualité qu’elle a pu s’imposer au fil des tours. En effet, la Ligier LMP2 était la voiture la plus rapide, et ce, dès lors des premiers essais. C’est d’ailleurs Olivier Pla, au volant d’une des Ligier qui signera le meilleur tour de la course en début d’épreuve.

DLigier LMP2

Des succès notables

La 62ème édition de la célèbre course d’endurance floridienne a permis à Sebastien Bourdais de montrer toute l’étendue de son talent après avoir gagné cette épreuve en 2006 dans la catégorie GT2 mais également son succès aux 24 heures de Daytonna l’année passée.
Enfin, notons également le succès du fournisseur Pagid Racing qui a équipé 65% des véhicules GT de la compétition en plaquettes de freins qui ont effectué de très bons résultats !

 

Sur le même sujet

  • Patrick Dempsey : la pause inattendue

    Patrick Dempsey : la pause inattendue

    Patrick Dempsey, alias Docteur Mamour dans la série télévisée Grey’s Anatomy a annoncé dans un communiqué de presse publié sur le site de son Team qu’il mettait en pause sa...
  • Essai : Porsche 911 Carrera S 2016

    Essai : Porsche 911 Carrera S 2016

    Jerome Vassia a testé pour nous la toute nouvelle Porsche 911 Carrera S version 2016. Principale évolution de la mythique 911, le passage d’un moteur atmosphérique au turbocompressé. Une flopée...
  • Retour sur le parcours de Walter Röhrl

    Retour sur le parcours de Walter Röhrl

    Walter Röhrl né le 7 mars 1947 à Ratisbonne est un pilote automobile allemand qui fut entre autres deux fois Champion du Monde des Rallyes. Une fois d’Europe, et une...

Auteur Julia Falzoï

Passionnée depuis toute petite par le rallye, je portais encore des couches lorsque je suis entrée dans un baquet pour la première fois ! Sensibilité toute particulière pour le rallye mais également les belles voitures de sport type Porsche GT3. Amoureuse inconditionnelle de sa Fiat 500 sport.

Laisser un commentaire