Les conseils pratiques d’Emmanuel Guigou sur le freinage

LPA : Manu tout d’abord quel bilan tires-tu de ta saison 2010 ?

Emmanuel Guigou : « L’année 2010 a été particulièrement bonne et de manière générale je suis très content de la saison écoulée au volant de la Clio R3 équipée du matériel vendu par ORECA STORE. » Pour la 4e année de suite, Manu Guigou termine en tête le championnat de France dans la catégorie deux roues motrices.
Manu GUIGOU et la Clio R3 en chiffres ça donne ça :

  • 36 courses
  • 25 victoires
  • 29 podiums…

Des chiffres impressionnants ! Que traduisent-ils : « la performance et la fiabilité de la Clio R3. En effet, cette voiture offre un package de performances au niveau du châssis, des freins et du moteur. »

Durant sa saison en Rallye, Manu utilise des plaquettes Carbone Lorraine, l’un des produits références en matière de freinage.!
Depuis quelques temps Carbone Lorraine est passé par la terminologie CL BRakes http://www.oreca-store.com/freinage/plaquettes/cl_brakes.html

LPA : En matière de freinage quel est le 1er conseil fondamental, de base que tu pourrais donner à toutes les personnes pratiquants le sport automobile ?

Emmanuel Guigou : « Pour tous les freinages, il est nécessaire et important d’effectuer un freinage dégressif. Le principe est de taper très fort sur la pédale de frein au 1er contact, dès lors que la vitesse décroit, on soulage les freins pour éviter le blocage des roues. »

« Un autre point important pour ne pas trop solliciter les freins serait le suivant : sur asphalte, avec une boîte séquentielle qui est un système très actuel, soit vous freinez soit vous accélérez mais il est essentiel d’utiliser l’accélérateur et le frein de manière séparée : pas en même temps ! »

« Enfin un dernier conseil que je pourrais donner aux pratiquants est : que ce soit en rallye ou sur circuit il est important de prendre des points de repères :

  • Sur circuit : il faut freiner « à quelque chose » comme un vibreur, un panneau par exemple
  • En rallye : il faut freiner « pour quelque chose », en prenant des points de repères de fin de freinage. »

LPA : Selon le type de surfaces et les conditions météorologiques, comment adaptes-tu ton freinage et ton pilotage ?

Emmanuel Guigou : « Les plaquettes doivent être différentes en fonction du pilotage sur asphalte, sur terre, sur sols mouillés ou secs. En effet, plus l’adhérence est importante plus les plaquettes seront agressives. Quelque soit la marque, il existe différentes qualités de plaquettes en cas de terrain gras, mouillé, etc. Il est important aussi de modifier les répartitions de frein entre l’avant et l’arrière : lorsque je pilote sur des sols glissants je mets plus de frein sur l’arrière du véhicule afin de mieux placer la voiture dans les trajectoires. »

LPA : Quels conseils, quels tuyaux pourrais-tu donner pour optimiser le freinage que ce soit en rallye, pour les personnes faisant des sorties trackdays ?

Emmanuel Guigou : « Tout d’abord, ne pas laisser le pied sur le frein de manière continue pour éviter la surchauffe.
Ce que je peux donner comme conseil aux pratiquants ayant un budget modéré : c’est d’axer l’entretien sur les plaquettes, les flexibles de frein et le liquide de frein. Pour les personnes voulant consacrer un peu plus de moyens sur le freinage, il est important d’axer l’entretien sur les plaquettes, les flexibles et le liquide de frein mais également faire attention à des pièces comme les étriers et les disques.
Attention lors des blocages de roues ! Lorsque les roues se bloquent il faut relâcher les freins de suite afin de récupérer le pouvoir directionnel. »

LPA : On sait qu’un grand nombre d’accidents de la route arrivent lors de trajets quotidiens : Peux-tu également nous donner tes conseils sur les précautions à suivre pour ces trajets ?

Emmanuel Guigou : « Pour les trajets quotidiens, il faut adapter sa conduite avec une concentration identique à celle que l’on peut avoir lors d’un rallye ou d’une course. Bien sur, en disant cela je n’incite pas à l’excès de vitesse ou à la délinquance routière. Il est juste indispensable d’avoir un bon positionnement des mains sur le volant. Le regard, la gestuelle est identique à ce qui est retrouvé et pratiqué sur circuit. Le conseil est donc de constamment garder la même attention, la même concentration. »

Interview Emmanuel Guigou

LPA : Comment procéder pour faire monter ses freins en température ?

Emmanuel Guigou : « La suggestion que je pourrais donner à chaque personne pratiquant le sport auto, que ce soit en rallye ou sur circuit, c’est apposez quelques coups sur les freins tout en accélérant et cela avant chaque spéciale ou pendant le tour de chauffe. Appuyez sur la pédale de frein avec le pied gauche pour les faire chauffer progressivement.»

C’est une des raisons pour laquelle Manu, lors de rallyes, arrive au dernier moment à la zone de pointage pour commencer la spéciale avec des pneus et des freins aux températures optimales.

LPA : Concernant ton pilotage, comment se passe ta gestion des pédales : tu utilises ton pied droit, ton pied gauche ?
(Sur les rallyes asphalte, Manu utilise uniquement son pied droit mais il est toujours possible sur pluie d’utiliser le pied gauche pour freiner.)

Emmanuel Guigou : « Sur asphalte, il faut utiliser simultanément frein et accélérateur pour éviter une surchauffe inutile des freins.
Sur terre, l’utilisation du pied gauche est une pratique très utilisée : celle-ci permet de placer la voiture dans la bonne position avant le virage. »

Dans son approche, Manu utilise le freinage dégressif. Il exerce une seule pression de manière très forte sur la pédale, puis il relâche son effort de manière progressive.

LPA : Le type de gomme utilisé entraîne t-il un changement d’approche sur les freinages ?

Emmanuel Guigou : « Il n’y a aucune différence à partir du moment où les gommes sont en température. Dans le cas ou la gomme est trop dure ou le pneu pas assez chaud, les blocages de roues peuvent s’avérer brutaux. Il peut arriver également de se retrouver en situation de blocage de roues lorsque le pneu est trop tendre et la gomme trop chaude comme sur la fin d’une spéciale. Trop chaud ou trop froid, on doit rester vigilant sur l’attaque de la pédale. »

LPA : Peux-tu donner, pour les pratiquants, deux produits phares qu’ils puissent utiliser pour les uns en rallye, en sortie circuit trackdays pour les autres ?

Emmanuel Guigou : « Pour les trackdays, utilisez les liquides de frein et les flexibles afin d’avoir une pédale plus ferme et plus constante.Il faut adapter les plaquettes qu’on utilise en fonction de la longueur et de la spécificité demandée. »

Voici quelques unes des pièces de freinage utilisées sur les voitures de Manu :

Clio 3

  • Asphalte : GRN » Ferodo DS 3000
  • Terre : GRN » Pagid grise
  • A l’avant, Manu utilise des plaquettes Carbonne Loraine RC8/RC8R
  • A l’arrière de sa voiture, Manu utilise des plaquettes Carbonne Lorraine RC5

Clio Super 1600

  • Asphalte et Terre » Endless qui nécessite un rodage long et particulier.

Merci Manu pour tous ces conseils sur le freinage !

Sur le même sujet

  • Fin de saison idyllique pour Automeca-Florajet

    Fin de saison idyllique pour Automeca-Florajet

    Le Team Automeca-Florajet, soutenu par Oreca-Store a brillé lors de la 61ème édition du Rallye du Var, tant par la qualité du dispositif déployé que par les performances de ses...
  • Retour sur les 12 heures de Sebring

    Retour sur les 12 heures de Sebring

    Du 18 au 21 mars 2015, avait lieu la deuxième manche du Championnat Américain d’Endurance, le Tudor USCC. Revenons sur la 62ème édition de cette course de légende… Corvette s’est...
  • Interview exclusive d’Emmanuel Guigou

    Interview exclusive d’Emmanuel Guigou

    La rédaction du pilote automobile a eu la chance de pouvoir interviewer un excellent pilote français : Emmanuel Guigou ! Nous l’avions déjà interviewé par le passé mais cette fois, il...
Mathias Jannequin

Auteur Mathias Jannequin

Passionné par le web, la photographie, et les voitures vintages ! Fondateur du blog Le-Pilote-Automobile.com, je partage la rédaction des articles avec plusieurs auteurs passionnés et/ou pratiquants du sport automobile amateurs et professionnels.

    Commentaires

    • Je l’ai vu plusieurs fois courir en rallye sur Clio il est impressionnant!!

    Laisser un commentaire