Résumé en vidéo du GT TOUR Paul RICARD 2013

COURSE 1

Dernier week-end de la saison 2013 pour le Championnat et la Coupe de France FFSA GT disputés sur le circuit Paul Ricard. Du soleil, un public de passionné et a deux manches du final, un titre qui reste à décerner. Lors de la première manche du samedi, Le premier virage est mouvementé et si Stolz l’auteur du meilleur temps des essais au volant de la Mercedes du http Motorsport reste devant, derrière ça se bouscule. En commençant par la McLaren d’Eric Debard, la Porsche/Autorlando de Christian Ried et la BMW/TDS Racing de Henry Hassid.
Partie de la première ligne, la Nissan du JMB Racing doit abandonner suite à un contact, tandis que la McLaren/Sébastien Loeb Racing de Laurent Pasquali repasse par le stand consécutif à une touchette. Dans la ligne droite, l’Audi/Saintéloc de David Halliday est percutée par l’arrière et tape le mur. Le safety car entre en piste. Ouf un peu d’accalmie. Le drapeau vert est à nouveau déployé après huit minutes. Derrière Luca Stolz, la bataille fait rage entre plusieurs pilotes : Eric Debard, Nicolas Metairie, Christian Ried et Vincent Abril.
Le classement évolue constamment, avec bientôt Henry Hassid qui se mêle aux débats, nouveau quatrième en chasse de Metairie et Abril. Après avoir perdu plusieurs rangs au départ, Fabien Barthez est désormais 12ième. Tandis que Laurent Pasquali remonte de la dernière place à la 18ième. La phase des changements pilotes approche avec la Mercedes/HTP Motorsport solide leader, dont le nouveau dauphin se nomme TDS Racing. A la sortie des stands, et compte tenu des handicaps temps, la Mercedes/HTP Motorsport mène toujours devant la BMW/TDS Racing. Mais Kevin Estre ne tarde pas à revenir sur Alon Day. Il prend finalement l’avantage après une magnifique attaque dans le double droite du Beausset. Laurent Cazenave est troisième devant la McLaren/ART Grand Prix n°11 qui écope d’un stop and go dans la foulée.
Même sanction pour l’Audi/Saintéloc n°43, la Porsche/Autorlando n°90 ou encore la McLaren/Sébastien Loeb Racing n°8. A bord d’une autre McLaren, Olivier Panis remonte fort. Il trouve l’ouverture sur l’Audi/Speed Car de Dino Lunardi avant de mettre la pression sur Cazenave. Ce dernier part en tête-à-queue à treize minutes du terme. Estre a désormais une bonne avance sur Day et Panis, suivi de Lunardi. Morgan Moullin-Traffort effectue un beau retour pour pointer au cinquième rang à bord de la Ferrari/Sofrev-ASP. Le classement n’évoluera plus et TDS Racing s’offre sa première victoire en Championnat de France GT. Première victoire aussi dans l’Hexagone pour la BMW Z4 grâce au duo composé de Kevin Estre, tout récent vainqueur de la Porsche Carrera Cup allemande, et Henry Hassid. Pour ses premiers pas dans la série, HTP Motorsport décroche la deuxième place avec la Mercedes confiée à Alon Day et Luca Stolz. Olivier Panis et Eric Debard, auteurs d’une belle course, signent leur premier podium. Fabien Barthez et Morgan Moullin-Traffort ne sont donc plus qu’à quelques points du titre, en effet leurs concurrents directs Anthony Beltoise et Laurent Pasquali ont terminés en dehors du Top 10.

COURSE 2

Le trio de tête reste inchangé à l’issue du premier tour, avec la Mercedes/HTP Motorsport de Alon Day qui devance la BMW/TDS Racing de Kevin Estre et la Ferrari/Sofrev-ASP n°20 de Soheil Ayari. Parti 5ième, Sébastien Loeb gagne un rang à bord de la McLaren/Sébastien Loeb Racing. Il est suivi de la McLaren/ART Grand Prix d’Ulric Amado et la Ferrari/Sofrev-ASP n°16 de Morgan Moullin-Traffort. Après cinq boucles, Sébastien Loeb conclut son duel avec Soheil Ayari par une belle attaque pour la quatrième place. La bataille fait rage derrière ces hommes, avec un petit train de quatre voitures en quelques secondes Les écarts se resserrent entre les deux autos de tête et Kevin Estre met d’ailleurs la pression sur Alon Day, qui parvient à résister jusqu’aux changements de pilotes. Sébastien Loeb fait quant à lui figure de solide troisième. 6e devant Anthony Beltoise, Morgan Moullin Traffort est alors virtuellement champion avec Fabien Barthez.
A l’issue des arrêts au stand, la McLaren/Sébastien Loeb Racing n°19, désormais pilotée par Christophe Lapierre, pointe aux commandes. Il est suivi de la Ferrari/Sofrev-ASP n°20 de Jean-Luc Beaubelique, de la BMW/TDS Racing de Henry Hassid1 et de la Mercedes/HTP Motorsport de Luca Stolz. Hassid attaque fort et parvient à se hisser au deuxième rang alors que Laurent Pasquali double Fabien Barthez pour le gain de la cinquième place. Barthez qui, gérant son relais vers le titre, cède devant la Nissan/JMB Racing de Jody Fannin. Parfaits durant tout le week-end, Kevin Estre et Henry Hassid offrent à TDS Racing et la BMW Z4 une deuxième victoire consécutive, concluant ainsi la saison du team héraultais en beauté.
Deuxième podium également pour la Mercedes/HTP Motorsport de Luca Stolz et Alon Day, suivie sur la ligne d’arrivée de la McLaren/Sébastien Loeb Racing de Sébastien Loeb et Christophe Lapierre. Cette voiture étant déclassée après les vérifications techniques, Ulric Amado et Grégoire Demoustier, auteurs d’une course solide, hérite de la troisième marche du podium. Huitièmes derrière leurs rivaux pour le titre, Anthony Beltoise et Laurent Pasquali, Fabien Barthez et Morgan Moullin Traffort décrochent le titre de Champion de France GT FFSA après une saison de toute beauté marquée par deux victoires et quatre podiums dans le baquet de la Ferrari du Team Sofrev-ASP

Sur le même thème

  • Résumé du GT Tour 2013 Le Mans

    COURSE 1 Dernier week-end de la saison 2013 pour le Championnat et la Coupe de France FFSA GT disputés sur le circuit Paul Ricard. Du soleil, un public de passionné...
  • GT TOUR MAGNY COURS 2013

    COURSE 1 Dernier week-end de la saison 2013 pour le Championnat et la Coupe de France FFSA GT disputés sur le circuit Paul Ricard. Du soleil, un public de passionné...
Mathias Jannequin

Auteur Mathias Jannequin

Passionné par le web, la photographie, et les voitures vintages ! Fondateur du blog Le-Pilote-Automobile.com, je partage la rédaction des articles avec plusieurs auteurs passionnés et/ou pratiquants du sport automobile amateurs et professionnels.

    Laisser un commentaire